Imprimer cet article

26.10.09 | 22h34

Un tribunal de Casablanca a décidé lundi de rendre son verdict le 30 octobre dans le procès intenté contre le directeur du quotidien Akhbar Al Youm, Taoufik Bouachrine, poursuivi pour avoir publié une caricature jugée irrespecteuse de la famille royale et du drapeau national. »Le jugement a été mis en délibéré pour le 30 octobre », a déclaré le juge au terme d’un procès entamé le 12 octobre devant le tribunal de première instance de Casablanca.

Le ministère de l’Intérieur avait décidé de poursuivre en justice M. Bouachrine et Khaled Gueddar, l’auteur de cette caricature, pour « offense au drapeau national ».

Dans son réquisitoire, le parquet a requis l’application de la loi, qui prévoit une peine de six mois à 3 ans de prison. Les avocats de la défense ont plaidé l’acquittement.

Dans son édition des 26-27 septembre, Akhbar Al Youm avait publié une caricature sur la « célébration par la famille royale d’un événement à caractère strictement privé », le mariage (le 26 septembre) du prince Moulay Ismaïl, cousin du roi Mohammed VI, avec Anissa Lehmkuhl, une ressortissante allemande de confession musulmane.

« L’utilisation (d’une) étoile de David dans la caricature suscite (…) des interrogations sur les insinuations de ses auteurs et dénote des penchants d’antisémitisme flagrant », avait estimé le ministère de l’Intérieur.

Le prince Moulay Ismaïl a lui aussi lancé une action en justice dans le cadre de cette affaire.

Me Abderrahim Jamaï, l’un des avocats de la défense, a estimé que la caricature de M. Gueddar avait été « mal interprétée par les autorités ». « Il faut écarter la mauvaise foi », a-t-il dit.

Le Monde daté des 22, 23 et 24 octobre a été interdit de distribution au Maroc pour avoir publié des caricatures jugées irrespecteuses de la famille royale et du Maroc.

Dimanche, le quotidien espagnol El Pais a subi le même sort pour son édition du week-end.

L

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.