AFP

Un homme de 31 ans a été condamné lundi par le tribunal correctionnel de Chartres à 3 ans de prison dont un an ferme, pour avoir secoué son enfant de six mois, entraînant des dommages irréversibles. Sa compagne a écopé d’une peine de douze mois avec sursis et mise à l’épreuve. L’enfant, aujourd’hui âgé de 3 ans est partiellement paralysé et handicapé à 80 %. Il est placé dans une famille d’accueil.

Durant l’audience, le couple a nié avoir fait subir des violences à son enfant, expliquant qu’il s’agissait d’un accident, en l’occurrence, une chute dans la baignoire, mais les constatations médicales réalisées par les médecins du CHU de Rouen à l’époque des faits, en 2006, ont laissé à penser le contraire.

L’enfant avait été pris en charge dans un état comateux par les médecins de l’hôpital qui avaient remarqué un certain nombre de présomptions du syndrome du bébé secoué : hématomes sous-dural, hémorragie rétinienne et divers hématomes sur le corps.
.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.