NOUVELOBS.COM | 17.02.2009 | 19:05

L’ancien entraîneur de Laure Manaudou a été condamné en appel à 2.000 euros d’amende pour une attaque à connotation sexuelle envers des journalistes du quotidien sportif L’Equipe.

Philippe Lucas (Sipa)

Philippe Lucas (Sipa)

La cour d’appel de Versailles a condamné mardi 17 février à 2000 euros d’amende dont 1000 euros avec sursis l’ex-entraîneur de la championne de natation Laure Manaudou, Philippe Lucas, pour « injure publique » à l’égard du quotidien sportif l’Equipe, a-t-on appris de source judiciaire.
Cet arrêt confirme la décision de première instance du tribunal de Nanterre rendue en juin qui avait condamné Philippe Lucas à 2000 euros d’amende.

« La voix de la fédé »

Dans une interview publiée en décembre 2007 par le magazine masculin FHM, Philippe Lucas était notamment interrogé sur ses relations avec les médias: « Vous qui avez sorti la natation de son anonymat, vous vous dites maltraité par la presse ? », lui demandait-on.
L’entraîneur répondait: « Je dis pas ça pour les Guignols (de l’Info). Ni pour la presse généraliste. Mais L’Equipe, comme ils ne veulent pas se fâcher avec leur source d’infos, c’est la voix de la fédé (Fédération française de natation, ndrl) ».
S’ensuivait une attaque à connotation sexuelle sur les journalistes du quotidien, jugée injurieuse par la cour d’appel de Versailles.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.