MELUN le 08/09/2009 (Actualisé le 08/09/2009 à 16h20) – AFP

Bookmark et Partager AddInto

Le procès d »un homme de 45 ans, multirécidiviste présumé de viols et d »agressions sexuelles dont certains commis sur des mineures, s »est ouvert mardi à huis clos, à la demande des parties civiles, devant la cour d »assises de Seine-et-Marne à Melun.

Le procès de ce maçon de profession, accusé de viols et d »agressions sexuelles sur huit jeunes femmes, se tiendra à huis clos à la demande des parties civiles compte tenu de l »âge de ses victimes. Deux d »entre elles avaient 13 et 14 ans au moment des faits.

Les faits qui lui sont reprochés ont tous été commis en 2OO5 dans plusieurs villes du sud du département online casino canada où, se servant d »une arme et parfois cagoulé, il menaçait ses victimes avant de les contraindre à des rapports sexuels.

Il lui est également reproché d »avoir procédé à l »arrestation, l »enlèvement et la séquestration de certaines de ses victimes, dont une est restée séquestrée pendant six jours.

A la sortie de l »audience, Lauren, son ancienne compagne, s »est dite « soulagée d »avoir témoigné au procès », le décrivant comme quelqu »un de « très violent, très possessif » qui « voulait tout contrôler ». Aujourd »hui âgée de 24 ans, elle a passé près d »un an avec lui, « terrorisée » pendant les derniers mois après qu »il l »eut empêchée d »être en contact avec sa famille, a-t-elle expliqué. Ensuite, elle a été obligée, selon elle, de s »installer dans le sud de la France afin de lui échapper.

« Ca fait mal de savoir qu »il se baladait tranquillement après tout ce qu »il a fait, c »est ça qui est dur à accepter », a réagi Benjamin Tantet, compagnon d »une victime. La soeur d »une autre victime, qui a requis l »anonymat, espère que « ce violeur en série reste à jamais en prison » et qu »on ne lui donne « plus l »occasion de recommencer ».

L »accusé reconnaît partiellement les faits qui lui sont reprochés, avait déclaré vendredi son avocat joint par l »AFP.

Le verdict est attendu vendredi.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.