(AFP) – 

JERUSALEM — Le grand-père paternel de la petite Rose, accusé d’avoir battu à mort sa petite fille, a affirmé l’avoir tuée par accident en témoignant pour la première fois lundi devant la justice israélienne.

Ronny Ron, un Israélien de 46 ans, est inculpé pour avoir battu à mort la fillette, âgée de 4 ans et de nationalité française par sa mère, et d’avoir ensuite jeté son corps dans un fleuve en mai 2008.

Interrogé par le tribunal de Petah-Tikva (nord de Tel Aviv), l’accusé a simplement déclaré « avoir giflé du revers la fillette qui s’agitait dans la voiture », a rapporté la radio publique.

M. Ron, qui est en prison, a illustré son geste en frappant violemment sur une table du tribunal, a ajouté la radio.

« J’ai compris que c’était une gifle de trop », a poursuivi le grand-père, qui a précisé avoir constaté le décès de la petite fille après voir stoppé sa voiture.

Au tribunal qui lui demandait comment il pouvait être certain de sa mort, il a répondu: « J’ai servi dans l’armée. J’ai été volontaire dans des services d’urgence et j’ai vu assez de films ».

Lors d’un reconstitution filmée, il avait reconnu avoir jeté le corps enfermé dans une valise dans le fleuve Yarkon, au nord de Tel-Aviv, après le meurtre. Le cadavre avait été retrouvé dans le Yarkon le 11 septembre 2008 après de longues et difficiles recherches.

Ronny Ron est principal suspect du meurtre de la fillette, dont la mort tragique avait provoqué un vif émoi en Israël et en France, le pays de sa mère.

Le tribunal a par ailleurs confirmé lundi l’inculpation pour meurtre de la mère de Rose, Marie-Charlotte Renaud, une Française de 23 ans, dans cette affaire.

Au moment du meurtre, la jeune femme vivait avec Ronny Ron, un chauffeur de taxi, avec lequel elle a eu deux filles, qui ont été placées par les services sociaux le jour de l’arrestation de leurs parents.

Marie-Charlotte Renaud avait auparavant été mariée au propre fils de Ronny Ron, qui lui avait donné Rose.

L’accusation a présenté lundi à la cour des lettres de la jeune femme à son compagnon Ronny Ron dans lesquelles elle menaçait de se suicider si la petite Rose, dont la présence lui était devenue insupportable, restait dans leur foyer.

Copyright © 2009 AFP. Tous droits réservé

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.