AFP 08.10.09 | 18h40

Les deux avocats de l’hebdomadaire indépendant Al Michaâl à Rabat, poursuivi pour publication d’une « fausse information » sur la santé du roi Mohammed VI, ont démissionné jeudi, estimant que les « conditions d’un jugement équitable n’étaient pas assurées ».

Le directeur d’Al Michaâl, Idriss Chahtane, et deux autres journalistes de ce journal, Rachid Mohamid et Mustapha Hirane, sont poursuivis devant le tribunal de première instance de Rabat.

« Nous nous sommes retirés de la défense en signe de protestation contre le juge qui a refusé d’ajourner le procès dans l’attente d’une plainte que nous avons récemment déposée auprès du procureur général, a déclaré à l’AFP Me Abderrahim Jamaï, l’un des deux avocats de la défense. Selon lui, le juge a également refusé de convoquer quatre témoins cités dans les rapports de police.

Selon Me Jamaï, le juge rendra son jugement le 15 octobre.

Fin août, Idriss Chahatane avait publié un article intitulé « Al Michaâl dévoile les raisons du communiqué du Palais au sujet de la maladie du roi qui a inquiété l’opinion publique ».

Al Michaâl avait également publié une interview d’un médecin, Mohamed Ben Boubakri, intitulée: le virus « rotavirus, sa cause est l’immunodéficience… ou l’allergie ».

Selon le procureur, ces articles comportaient des « faits mensongers et de fausses informations ».

Le 26 août, le Palais royal avait annoncé que le souverain avait été placé en convalescence pour cinq jours en raison d’une « infection » ne présentant « aucune inquiétude sur sa santé ». Le roi « présente une infection à rotavirus avec signes digestifs et déshydratation aiguë nécessitant une convalescence de cinq jours », précisait le communiqué, signé par Abdelaziz Maaouni, le médecin personnel du roi.

Le directeur d’un autre journal, Al Jarida Al Oula, est également poursuivi pour avoir publié une « fausse information » sur la santé du roi. Son procès, commencé le 29 septembre, reprendra le 21 octobre

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.