Par Ameziane Athali

matoub.jpg

Le procès des assassins présumés du chanteur et militant de la cause berbère, Matoub Lounes, pourrait être programmé pour la prochaine session du tribunal criminel de Tizi Ouzou qui s’ouvrira le 25 octobre, a appris TSA de source judiciaire. Le complément  d’enquête demandé  étant terminé, rien ne devrait empêcher l’ouverture du procès tant attendu, selon la même source. La demande d’un complément d’enquête a été à l’origine du report du procès le 9 juillet 2008, pour la seconde fois après un premier report le 20 décembre 2000.

Les deux prévenus, Malik Medjnoune et Abdelhakim Chenoui, arrêtés en septembre 1999 et détenus depuis cette date  à la maison d’arrêt de Tizi Ouzou, sont  poursuivis pour appartenance à un groupe armé terroriste et participation à un homicide volontaire avec préméditation. Les deux prévenus ont formulé récemment une demande de remise en liberté provisoire, selon source proche de leurs familles.Mais la demande a été refusée par la justice.
Le 9 juillet dernier, à l’ouverture de l’audience, Malika Matoub, la sœur du défunt chanteur, avait remis au tribunal une liste de 50 témoins que la justice devait auditionner. Dans cette liste figurent des personnalités politiques comme le président du RCD Said Sadi, Amara Benyounes de l’UDR, Ahmed Djedai, du FFS et  Ferhat Mehenni, du MAK. L’ex-directeur général de l’ENTV Hamraoui Habib Chawki – aujourd’hui ambassadeur d’Algérie en Roumanie-, des journalistes ou encore l’ancien émir national du GSPC, Hassan Hattab, sont également sur cette liste.
Mais, des témoins figurant sur cette liste ont indiqué à TSA qu’ils n’ont pas été interrogés dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Matoub Lounes. Seule  l’épouse du chanteur, Nadia Matoub, a affirmé en juin dernier qu’elle a été auditionnée par un juge  ainsi que ses deux sœurs rescapées de l’attentat qui avait couté la vie à Matoub Lounes, le 25 juin 1998.
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.