publié le 07/12/2009 à 14h33

Le maire de Kaboul a été condamné à quatre ans de prison pour corruption et un mandat d’arrêt a été lancé à son encontre, a annoncé à l’AFP le procureur général adjoint de la capitale afghane. « L’affaire pour laquelle il a été condamné a révélé un gaspillage de fonds publics de l’ordre de 800.000 afghanis (un peu plus de 11.000 euros) », a déclaré à l’AFP Enayat Kamal. « Le tribunal a condamné Mir Abdul Ahad Sahbi à quatre ans de prison, lui a ordonné de rembourser l’argent gaspillé et l’a démis de ses fonctions », a ajouté le magistrat. Le maire n’était pas présent à l’audience.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.