La cour d’appel d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) a confirmé jeudi la liquidation judiciaire de l’Union Naval Marseille (UNM), a-t-on appris de source judiciaire.

La dernière entreprise de réparation navale du port de Marseille avait été placée en liquidation le 10 mars par le tribunal de commerce de la ville. Les salariés avaient fait appel de la décision.

« Cette confirmation était prévisible », a déclaré Me Jean-Luc Guasco, au nom des salariés, à propos de la décision de la cour d’appel. L’avocat général de la cour d’appel avait demandé le 19 mai la confirmation du jugement de première instance.

Le sort de l’entreprise remet en cause la situation professionnelle de 130 personnes. Il y a quelques jours, la CGT avait pourtant fait état de quelques espoirs de reprise de l’UNM, dont les locaux sont toujours occupés par les salariés.

Les employés ont toutefois obtenu un rendez-vous le 16 juin au ministère de l’Economie et des Finances, a-t-on précisé de source syndicale. AP

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.