AFP 27.01.10 | 01h00

Un tribunal pénal guatémaltèque a ordonné l’incarcération de l’ex-président Alfonso Portillo, qui a été arrêté mardi et dont les Etats-Unis demandent l’extradition pour détournement de fonds et blanchiment d’argent.

Le tribunal a ordonné son incarcération dans l’attente de recevoir des Etats-Unis, dans un délai de 40 jours, les preuves correspondantes à ces accusations.

L’ancien président a été arrêté mardi sur un plage caribéenne à Punta de Palma (nord-est), alors qu’il tentait de gagner par bateau le Belize.

Les Etats-Unis ont déjà envoyé une demande d’extradition au Guatemala, où il est également poursuivi pour corruption.

Selon l’acte d’accusation américain, l’ex-dirigeant « a détourné entre 2000 et 2004, alors qu’il était en fonction, des dizaines de millions de dollars de fonds publics, et une bonne partie a transité à travers des comptes en banque américains et européens. »

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.