Une militaire transgenre a été déboutée par la justice de sa requête de changement de nom, a-t-on appris mardi auprès de son avocat. Reconnue femme par son employeur, l’armée de l’air, celle-ci se fait prénommer Delphine mais l’état-civil retient toujours son prénom de naissance, Thierry, d’où sa démarche devant le tribunal. Les magistrats de la chambre civile du tribunal de grande instance de Nancy n’y ont pas donné suite en estimant que Delphine Ravisé-Giard n’avait pas justifié de « l’irréversibilité de sa transformation homme-femme » dans la mesure où elle conserve « des organes génitaux reproducteurs masculins.« 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.