La cour d’assises de Liège entame le procès de Raphaël Torrens

LIÈGE La cour d’assises de Liège entamera lundi le procès de Raphaël Torrens, un Liégeois de 42 ans accusé de l’assassinat de Saïd El Bardani. Le 14 mai 2005, Saïd, 30 ans, était abattu d’une balle tirée à courte distance à l’arrière de la tête alors qu’il se promenait en rue.

Après une dispute dans un café de Liège, Raphaël Torrens avait sorti son arme dans la rue et fait feu sur ce passant. Il avait déclaré qu’il s’était trompé de victime, il ne la connaissait pas et n’avait jamais été opposé à elle auparavant. Torrens a également fait feu à deux reprises sur une voiture stationnée et a été arrêté le jour même des faits.

Cependant, Torrens a déclaré plusieurs versions de la scène. Dans une première version, Torrens explique avoir bu beaucoup de whisky et avoir reproché à deux clients marocains de ne pas lui avoir offert un verre.

Dans un mouvement d’humeur, il aurait sorti une arme de calibre 7.65 et se serait montré menaçant. Reconnaissant qu’il était l’auteur des tirs, il a soutenu qu’il s’était lancé à la poursuite des deux Marocains.

Pensant en avoir localisé un, il était venu discrètement dans son dos et avait tiré pour le tuer.

Raphaël Torrens a ensuite avancé une seconde version dans laquelle il a précisé qu’il avait été humilié par le patron du café et qu’il l’avait attendu à la sortie. Il avait fait feu à deux reprises sur sa voiture en l’attendant puis aurait eu une altercation avec deux toxicomanes.

Raphaël Torrens aurait tiré sur l’un d’eux et poursuivi l’autre. Il aurait abattu la victime en pensant erronément qu’il s’agissait du second toxicomane qu’il poursuivait.

Dans une troisième version, il a répété les circonstances de son énervement relatif à son altercation avec le patron du café et y a ajouté les circonstances d’une dispute avec un dealer de drogue. Il se serait lancé à sa poursuite et fait feu en pleine rue, atteignant Saïd El Bardani en ratant sa cible principale. Saïd El Bardani était un homme pacifique, timide et insomniaque qui aimait déambuler la nuit.

© La Dernière Heure 2009

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.