Paru le 2010-01-25 12:05:00

Norfolk, Grande-Bretagne – Une jeune femme était accusée d’avoir tué les trois poissons rouges de son voisin. Mais la police n’a pu fournir de preuves concluantes et le procès a été annulé.

Chantelle Amies, 19 ans, avait été accusée d’avoir empoisonné l’aquarium de son voisin avec de l’eau de javel. Cependant, la police n’ayant pas fait analyser l’eau, la cour a décidé qu’un procès était inutile.

La police avait cependant retrouvé les empreintes de la jeune femme sur l’aquarium ainsi que sur une bouteille d’eau de javel retrouvée dans la maison. Le ministère public a appelé trois témoins pour témoigner de l’odeur de Javel qui émanait de l’aquarium, cependant aucun n’a pu voir ce qui s’était réellement passé le soir du crime.

La police a déclaré ne pas avoir testé l’eau car cela aurait coûté trop cher. Le procès pour le meurtre de trois poissons rouges, d’une valeur de 8 euros, aura pourtant couté 2.200 euros aux contribuables.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.