Le DJ attaqué par Steven Gerrard, qui comparaît depuis mardi pour coups et blessures volontaires, a indiqué mercredi avoir reçu une «avalanche» de coups de la part du joueur.

Steven Gerrard comparaît depuis mardi pour coups et blessures volontaires. (REUT)
Steven Gerrard comparaît depuis mardi pour coups et blessures volontaires. (REUT)

Le DJ attaqué par Steven Gerrard dans un bar le 29 décembre 2009 a indiqué mercredi, lors du procès du capitaine des Reds, avoir reçu une «avalanche» de coups de la part du joueur après lui avoir refusé le contrôle de la programmation musicale. Gerrard comparaît depuis mardi devant ce tribunal pour coups et blessures volontaires.

Marcus McGee, 34 ans, avait été blessé au visage lors de cette bagarre. La victime affirme avoir été frappée par plusieurs personnes accompagnant Gerrard et par le joueur. «Je me souviens d’une avalanche de coups sur ma figure mais je ne savais pas qui avait fait quoi, a-t-il indiqué. Lorsque j’ai vu les images (à la télévision), il est devenu évident que Gerrard m’avait frappé plusieurs fois, peut-être trois fois. Mais je ne pouvais pas le savoir le soir même.»

«Comme un boxeur»

Mardi, le milieu de terrain de Liverpool a été comparé à un «boxeur» par le représentant de l’accusation du tribunal. Selon David Turner, Gerrard, 29 ans, a frappé Marcus McGee «avec la vitesse et le style d’un boxeur». Cinq co-accusés du milieu de terrain ont plaidé coupable, contrairement à Gerrard qui est en conséquence le seul à comparaître. Le procès doit durer plusieurs jours.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.