Chloé Mortaud conserve son titre de Miss France 2009

NOUVELOBS.COM | 12.06.2009 | 16:26

Le tribunal a rejeté la demande d’annulation de sa rivale au titre de « Miss Albigeois Midi-Pyrénées » qui soupçonnait le vote de tricherie.

Chloé Mortaud, Miss France 2009 (Sipa)

Chloé Mortaud, Miss France 2009 (Sipa)

Chloé Mortaud va pouvoir conserver son titre de Miss France 2009. Le tribunal de Nanterre a rejeté, vendredi 12 juin, la demande d’annulation de l’élection de Chloé Mortaud au titre de « Miss Albigeois Midi-Pyrénées » en septembre 2008, en réfutant tous les arguments de sa rivale, Marine Beaury, qui soupçonnait une tricherie dans le scrutin.
Une telle action judiciaire aurait pu mener à l’annulation pure et simple du titre national de Chloé Mortaud, sa qualification pour le concours Miss France 2009 ayant été la conséquence directe de son titre régional obtenu un an plus tôt.
Marine Beaury, 23 ans, avait été élue 1ère dauphine de Chloé Mortaud lors de l’élection de « Miss Albigeois-Midi Pyrénées », le 20 septembre 2008 à L’Isle-sur-Tarn (Tarn), mais elle avait aussitôt rendu son écharpe, estimant « que le vote avait été truqué ».
Dans sa demande d’annulation, elle dénonçait le manque d’impartialité de certains membres du jury, « les parents de Chloé Mortaud (travaillant) l’un et l’autre pour la chambre de commerce et d’industrie (CCI) Midi-Pyrénées » alors que le président et la première vice-présidente de cette CCI faisaient tous deux partie du jury, explique la 6e chambre civile du tribunal dans son jugement, que l’AFP a pu consulter.

3.000 euros pour Chloé Mortaud

Le tribunal a cependant estimé qu' »aucun lien de subordination ou de parenté (n’était) établi entre Chloé Mortaud et l’un quelconque des membres du jury ».
Marine Beaury était soutenue publiquement par l’ennemi juré de Geneviève de Fontenay, Michel Le Parmentier, président de l’Association internationale des concours de beauté pour les pays francophones (AICBPF). Ce dernier tente depuis des années de jeter le discrédit sur le Comité Miss France.
La rivale malheureuse de Chloé Mortaud, qui était défendue par Me Gilbert Collard, a été condamnée à reverser 3.000 euros de frais d’avocats au Comité Miss France. Elle n’a cependant pas été condamnée pour « procédure abusive », comme le réclamait la partie adverse.
(Nouvelobs.com)
Sur Internet
0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.