Le rappeur Joey Starr, de son vrai nom Didier Morville, doit être jugé vendredi soir en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Paris pour une agression qu’il aurait commise le 1er juin dans la capitale, a-t-on appris de source judiciaire.

Au terme de deux jours de garde à vue, Joey Starr, 41 ans, s’est vu notifier des poursuites pour « violences volontaires avec menace d’une arme et destruction de biens privés », a-t-on précisé de même source.

Quatre personnes ont porté plainte contre lui et l’accusent de s’en être pris à leur véhicule boulevard Richard Lenoir (XIe arrondissement), auquel il aurait asséné des coups de hachoir. La star aurait été reconnue par des témoins de la scène. AP

AP | 12.06.2009 | 16:49

Joey Starr condamné à deux ans de prison pour violences

Joey Starr, chanteur du groupe de rap NTM, a été condamné vendredi à deux ans de prison dont six mois ferme pour violences volontaires, rapportent plusieurs médias français. Lire la suite l’article

Jugé en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Paris, il faisait l’objet d’une plainte pour avoir attaqué avec un hachoir un véhicule à bord duquel se trouvaient cinq personnes, dans la nuit du 31 mai au 1er juin, à Paris.

A l’audience, le rappeur a déclaré qu’il avait été injurié par ces personnes et qu’il avait voulu les « impressionner », écrit Le Parisien sur son site internet.

Joey Starr, de son vrai nom Didier Morville, avait été condamné en février dernier à trois mois de prison et à 2.000 euros d’amende pour des violences conjugales.

Jean-Baptiste Vey

2 réponses
  1. Violette
    Violette dit :

    Merci pour l’info et merci pour le suivi.

    Décidément ce Joey Starr pouvait à lui tout seul remplir le site intime conviction !

    Violette

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.