Un Français de 63 ans a été condamné jeudi à Phnom Penh (Cambodge) à sept mois de prison ferme pour pédophilie. Michel Charlot avait été arrêté en août dernier lors d’un raid dans une chambre d’hôtel de la capitale, avec dans son lit une jeune fille de 16 ans.

La cour municipale de Phnom Penh l’a condamné à trois ans de prison dont sept mois ferme. Il doit être expulsé à sa libération, le mois prochain, car le tribunal a tenu compte de son âge et de sa bonne foi. L’accusé avait admis les relations sexuelles, affirmant qu’il était convaincu que sa partenaire était majeure. Il a aussi été condamné à payer 250 dollars à la jeune fille, qui a indiqué travailler comme prostituée depuis qu’elle a 14 ans.

Depuis 2003, le Cambodge s’efforce de corriger son image de refuge pour pédophiles. Il emprisonne régulièrement des étrangers soupçonnés d’actes sexuels sur des mineurs, ou les expulse pour qu’ils soient jugés dans leur pays d’origine. Les décisions de justice sont alors souvent beaucoup plus dures. En mars de l’année dernière, deux Français poursuivis pour des faits de tourisme sexuel aggravé en Thaïlande et au Cambodge, ont été condamnés à sept ans de prison, la peine maximale, par le tribunal correctionnel de Colmar. Ils ont aussi écopé de lourdes amendes.

J.Cl. avec AFP | 25.02.2010, 07h46 | Mise à jour : 08h30

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.