Allemagne : le parti néonazi NPD au bord de la faillite

Des partisans du NPD tentent de se cacher des photographes, le 1er mai à Berlin.

AFP/MICHAEL KAPPELER

Des partisans du NPD tentent de se cacher des photographes, le 1er mai à Berlin.

Le tribunal administratif de Berlin a confirmé, vendredi 15 mai, la condamnation du parti néonazi allemand NPD pour irrégularités dans sa comptabilité, tout en réduisant le montant de l’amende décidée par le Parlement. Cette amende, divisée par deux, de 2,5 millions à 1,27 million d’euros, pourrait toutefois encore être fatale au NPD, qui est au bord de la faillite.

La chambre des députés allemands avait décidé le mois dernier d’infliger une amende au NPD, le plus radical des partis d’extrême droite allemand et le plus ancien (créé en 1964), en raison d’irrégularités dans sa comptabilité en 2007. Le parti n’est pas représenté au Bundestag mais il l’est dans deux Parlements régionaux de l’ex-Allemagne de l’Est, en Mecklembourg-Poméranie-Occidentale et en Saxe ; il bénéficie de fonds publics, ce qui permet au Parlement de surveiller ses finances.

« LE PARTI EST MENACÉ DANS SON EXISTENCE POLITIQUE »

Le parti avait déjà été condamné en mai 2008 par le même tribunal administratif de Berlin à rembourser 870 000 euros de fonds publics en raison de fausses attestations de dons dans ses rapports comptables de 1997, 1998 et 1999. Le NPD, qui ne comptait que 7 200 adhérents en 2007, serait menacé de faillite.

Selon un courrier de l’avocat du parti, adressé au tribunal administratif de Berlin et révélé par l’hebdomadaire Der Spiegel, « le parti est menacé dans son existence politique : les coûts mensuels de fonctionnement du parti et de son personnel sont de 110 000 euros, les cotisations et dons n’apportent que 30 000 euros par mois et sans l’argent public le parti ne peut s’en sortir ».

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.