Un fils de Philippe de Villiers jugé pour le viol de son frère

Reuters

Le fils aîné de Philippe de Villiers a été renvoyé en cour d’assises pour « viols » sur son jeune frère en 1995 et 1996, aapprend-on mardi auprès de Me Jean-Marc Fedida, avocat du plaignant.

La décision, révélée par Lepoint.fr, a été rendue la semaine dernière par un juge d’instruction de Versailles, contre l’avis du parquet qui demandait un non-lieu, a précisé l’avocat.

La procédure fait suite à une plainte du fils cadet du président du conseil général de Vendée, faisant état de crimes qui auraient été commis au domicile familial par l’aîné de la fratrie qui compte au total sept enfants.

Son frère avait dans un premier temps retiré ses accusations, expliquant qu’il souhaitait une réconciliation familiale. Il est finalement revenu sur cette rétractation et a réaffirmé ses accusations.

Philippe de Villiers, président du Mouvement la France (MPF), qui a passé une alliance avec l’UMP aux dernières élections régionales, avait dénoncé au début de l’affaire en 2006 une « manipulation politique ignominieuse ».

Le dirigeant souverainiste voyait dans la procédure un montage politique destiné à l’empêcher de se présenter à l’élection présidentielle de 2007.

Thierry Lévêque, édité par Yves Clarisse

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.