AP

Un ex-lieutenant du parrain marseillais Francis Le Belge est jugé depuis mardi matin devant la cour d’assises des Bouches-du-Rhône pour le meurtre d’un bijoutier. 

Kirkor Isci, un commerçant de 46 ans, avait été abattu le 17 février 2006 au matin, alors qu’il venait d’ouvrir sa bijouterie de la rue de La Palud, en plein centre-ville de Marseille.

La communauté turque, à laquelle appartenait la victime, s’était rapidement mobilisée pour retrouver les auteurs de ce crime. La police judiciaire avait pour sa part mis en place un numéro vert pour recueillir les témoignages et la mobilisation générale allait porter ses fruits.

Trois petits truands allaient être désignés comme les auteurs présumés, mais aussi un quatrième homme, désigné comme le tireur, une figure locale, fichée au grand banditisme, Noël Mariotti, en fuite depuis sa condamnation dans une autre affaire à la réclusion criminelle à perpétuité, et ex-lieutenant de Francis Vanverberghe, dit Francis Le Belge, l’ex-parrain marseillais abattu dans un PMU de la région parsienne le 27 septembre 2000.

Selon les auteurs présumés, le coup serait « parti accidentellement », Mariotti étant seulement en quête d’argent pour financer sa « cavale ».

Le procès dure quatre jours. Le verdict est attendu vendredi soir. Les malfaiteurs encourent trente ans de réclusion criminelle. AP

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.