Par LEXPRESS.fr
Poursuivi pour « divulgation de fausse information dans le but de faire croire à un sinistre et de nature à provoquer l’intervention inutile des secours », il risque deux ans de prison et 30.000 euros d’amende.

Un étudiant de 18 ans qui avait annoncé jeudi soir sur Internet qu’il allait commettre un massacre dans un lycée du Raincy (Seine-Saint-Denis) a été déféré samedi devant le parquet de Bobigny, a-t-on appris de source judiciaire.

Le jeune homme sera convoqué prochainement au tribunal correctionnel pour être jugé et poursuivi pour « divulgation de fausse information dans le but de faire croire à un sinistre et de nature à provoquer l’intervention inutile des secours ».

Il risque deux ans de prison et 30.000 euros d’amende, a précisé un porte-parole du parquet de Bobigny.

Le jeune homme devait être remis en liberté samedi après-midi. Le parquet a demandé son placement sous contrôle judiciaire.

Cet étudiant dans une école préparatoire aux grandes écoles de commerce, présenté de source policière comme un « jeune homme de bonne famille », avait laissé un message jeudi soir sur le site d’Orange disant : « Au Raincy, ça va saigner ».

Il ajoutait en substance que le carnage qui avait eu lieu la veille en Allemagne n’était rien à côté de ce qu’il avait l’intention de faire dans son ancien lycée.

Le modérateur du site a alerté le commissariat du Raincy, qui a envoyé une patrouille aux abords de l’établissement scolaire par précaution.

Grâce à l’opérateur, la police a pu remonter jusqu’à l’adresse de l’ordinateur, puis postale, du jeune homme, à Villemomble (Seine-Saint-Denis), où il a été arrêté vendredi à l’aube et placé en garde à vue.

Le jeune homme a expliqué aux enquêteurs qu’il s’agissait d’une plaisanterie.

Mercredi, un adolescent de 17 ans a tué 15 personnes, pour la plupart dans son ancien collège de Winnenden, dans le sud-ouest de l’Allemagne.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.