NOUVELOBS.COM |
Le propriétaire du « Checkpoint », le plus gros coffee shop des Pays-Bas avec 3.000 clients par jour, est poursuivi pour appartenance à un groupe criminel organisé et blanchiment. La police y a saisi plus de 100 kilos de cannabis l’an dernier, ce qui est interdit par la justice néerlandaise.

Le propriétaire d’un coffee shop à Terneuzen (sud-ouest des Pays-Bas) est poursuivi par la justice néerlandaise pour appartenance à un groupe criminel organisé et blanchiment, ce qui constitue une première, a-t-on appris mercredi 18 mars de source judiciaire.
Le propriétaire du « Checkpoint », le plus gros coffee shop des Pays-Bas avec 3.000 clients par jour, essentiellement Belges et Français, devrait être jugé « à l’automne ou à la fin de l’année », a déclaré à l’AFP la porte-parole du parquet de Middelburg, Elke Kool.

110 kilos au lieu des 500g autorisés

Une dizaine de personnes au total sont poursuivies dans le cadre de l’enquête sur la saisie en mai 2008 de 110 kilos de résine de cannabis dans le coffee shop, situé à la frontière belge, et dans des bâtiments voisins. Un an auparavant, la police avait déjà saisi 120 kilos de résine de cannabis au même endroit.
Les Pays-Bas ont décriminalisé en 1976 la consommation et la possession de moins de cinq grammes de cannabis, vendus dans des coffee shops titulaires d’une licence municipale. Ces établissements sont autorisés à posséder un stock maximal de 500 grammes de cannabis.
La culture et la vente en gros, qui servent à approvisionner les 700 coffee shops du pays, sont en revanche interdits.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.