48562306-09221126.jpg

Clifton Williams, 33 ans, a écopé une sentence de six mois de prison pour outrage au tribunal. Qu’a-t-il fait pour soulever l’ire de Daniel Rozak, un juge de l’Illinois? Il se serait étiré tout en faisant entendre un bâillement sonore pendant que son cousin plaidait coupable pour une affaire de drogue. De dire le père de Clifton Williams :

«J’ai été renversé parce que je ne savais pas qu’un juge pouvait faire ça. Il me semble que le bâillement est un acte involontaire.»

Depuis 1999, le juge Rozak est responsable du tiers des accusations pour outrage au tribunal portées par les quelque 30 magistrats du palais de justice du comté de Will, à Joliet.

P.S. : Williams était assis dans la section réservée aux spectateurs.

(Photo The Chicago Tribune)

Source

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.