Patrick Poivre d’Arvor, a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Paris pour avoir diffamé le PDG de TF1 Nonce Paolini, au cours d’un entretien paru en octobre 2008 dans le magazine Bretons.

La 17e chambre a condamné PPDA à une amende de 500 euros avec sursis. Il devra également verser un euro dommages et intérêts à Nonce Paolini, qui avait demandé 100 000 euros.

Dans une interview au magazine Bretons, PPDA avait déclaré qu’à son arrivée à TF1, Nonce Paolini avait “installé un système de pointage à badges”. “Il possède sa police privée chargée de scruter les moindres déplacements, avait-il ajouté. C’est un adepte de ce genre de pratiques, en complète contradiction avec le métier de journaliste”.

S’estimant diffamé, M. Paolini a fait citer le journaliste en justice. Le tribunal correctionnel lui a donné raison, estimant que Patrick Poivre d’Arvor “ne disposait pas d’éléments suffisants pour mettre en cause la partie civile dans les termes poursuivis”. En outre, a remarqué le tribunal, “il ne saurait être considéré comme suffisamment prudent dans l’expression”.

En revanche, le directeur de publication du magazine, Didier Le Corre, a été relaxé, les magistrats de la 17e chambre estimant que le mensuel s’était “borné à poser des questions et à recueillir fidèlement et de bonne foi les réponses de l’interviewé”. La 17e chambre a condamné PPDA à une amende de 500 euros avec sursis. Il devra également verser un euro dommages et intérêts à Nonce Paolini, qui avait réclamé 100 000 euros.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.