Pas de poursuites contre les avocats de Colonna et de Ferrara

AP | 17.03.2010 | 12:44

Il n’y aura pas de poursuites disciplinaires contre les avocats qui avaient refusé d’être commis d’office à la suite de leur récusation lors des procès du braqueur Antonio Ferrara et d’Yvan Colonna en appel. En effet, après avoir engagé des poursuites en juillet dernier, le parquet général de Paris les a classé sans suite le 1er mars, a-t-on appris mercredi de sources judiciaires.

Lors du procès en appel d’Yvan Colonna pour l’assassinat du préfet de Corse Claude Erignac, ses conseils avaient quitté le procès après le refus de la cour d’organiser une reconstitution des faits. Commis d’office, ils avaient refusé de continuer à assister leur client.

Les parquets généraux de Paris et Bastia avaient engagé des poursuites en juillet 2009 contre Mes Patrick Maisonneuve, Pascal Garbarini (Paris), Gilles Simeoni (Bastia) et Antoine Sollacaro (Ajaccio). Seul ce dernier comparaîtra le 26 mars devant la commission de discipline en Corse pour « outrage » à la cour d’assises pour avoir comparé cette dernière à la « junte birmane », a-t-il précisé à l’Associated Press.

Le parquet général de Paris a également classé sans suite les poursuites diligentées contre les défenseurs du braqueur Antonio Ferrara et de deux de ses co-accusés, Dominique Battini et Hamid Hakkar. Récusés lors du procès en novembre 2008 pour l’évasion de l’Italien de la prison de Fresnes devant la cour d’assises de Paris, ils avaient refusé d’être commis d’office. Les poursuites du parquet visaient sept avocats. AP

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.