Paris Hilton… au tribunal !

Comme nous vous l’avions annoncé, la plus célèbre jet-setteuse du showbiz, la blondissime Paris Hilton, est en plein coeur d’un procès

En effet, Paris avait tourné en 2006 une comédie, Pledge This, où elle tenait l’un des premiers rôles et qui mettait en scène des étudiantes très sexy. Malheureusement, ce qui devait arriver arriva, le film fut un véritable flop cinématographique, pas étonnant !

Du coup ce « chef-d’oeuvre » est directement sorti en DVD. Bien évidemment pour ne pas sombrer totalement, les producteurs avaient organisé une soirée de lancement afin de promouvoir ce fameux DVD, hors Paris n’a pas honoré son contrat et n’a pas du tout pointé le bout de son nez lors de cet événement où elle devait être la star… C’est pourtant généralement ce qu’elle adore ?!!

Selon Bryan West (l’avocat des investisseurs), durant plus de six mois, Paris n’a pas dénié accorder ne serait-ce que 10 minutes de son temps pour une interview ou autre.

Michel Weinsten, l’avocat de la jeune femme la défend en affirmant qu’elle a fait de nombreuses apparitions pour le film, mais son emploi du temps surchargé ne lui a pas laissé le temps de toutes les faire, au grand dam des producteurs, mais surtout elle s’était réservée le droit de refuser certaines sorties… La maligne !

En ce qui concerne, la soirée de lancement, Me Weinsten rajoute que miss Hilton n’a à aucun moment donné son accord pour y participer.

D’après lui toujours, Paris est une machine à promo, et ses quelques apparitions pour le film en question sont déjà une pub incroyable.

Pas des excuses acceptables pour les producteurs qui l’ont assigné en justice et lui réclament aujourd’hui 8 millions de dollars de dommages et intêrets pour le préjudice causé.

Le procès s’est donc ouvert le 8 juillet, d’ailleurs hier nous avons pu croiser la célèbre héritière devant le tribunal de Miami.

Très apprêtée, à la fois chic et élégante, Paris portait une jolie robe noir et blanc (les couleurs de l’hiver prochain), ainsi qu’un magnifique sac à main Chanel ultra classe, des lunettes de soleil signée Dior, et bien sûr une paire d’escarpins vertigineux du maître Louboutin.
Reine dans l’art de la communication Paris l’a donc joué fine, en se positionnant du côté de la sobriété, telle une une belle jeune fille convenable. Qu’est-ce qu’elle ne ferait pas, celle-la alors !?!

Malgré tous ces artifices, Paris en a remis une couche et est apparue quelque peu dépitée (c’est une bonne comédienne quand elle veut !), et a souhaité expliquer d’elle même qu’en dépit des circonstances elle avait fait de son mieux pour promouvoir le film ! On la croit sur parole !
A noter qu’à la sortie du tribunal, elle arborait un sourire jusqu’aux oreilles.

On vous tient au courant de la suite des événements…

Nadia Benleulmi

1 réponse

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.