Nouveau procès d'un sergent américain pour des meurtres en Irak

Un sergent-chef américain accusé de meurtres en Irak a plaidé non-coupable lundi au premier jour de son procès en cour martiale sur une base américaine en Allemagne.

John Hartley, 40 ans, est accusé notamment d’avoir participé, aux côtés de deux autres sergents américains, à l’exécution de quatre civils irakiens, soupçonnés d’avoir monté une embuscade contre des soldats américains à Bagdad en mars ou avril 2007.

Selon plusieurs témoignages, y compris ceux d’un des deux sergents déjà condamnés pour ces meurtres, les quatre irakiens capturés par l’armée mais qui devaient être relâchés faute de preuves suffisantes, ont été exécutés d’une balle dans la tête et jetés dans un canal du sud-ouest de Bagdad. Les corps n’ont jamais été retrouvés.

Les deux autres sergents, Michael Leahy et Joseph Mayo, ont déjà été condamnés respectivement à la prison à vie et à 35 ans de détention.

Le sergent Hartley, actuellement attaché à la 172e brigade d’infanterie en Allemagne, est par ailleurs accusé d’avoir abattu un autre prisonnier irakien aux alentours du 3 janvier 2007.
Son procès pourrait durer plusieurs jours. (belga/cb)

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.