Niger: l'activiste Marou Amadou de nouveau poursuivi en justice

(AFP) – 

NIAMEY — Le militant des droits de l’Homme nigérien Marou Amadou, brièvement interpellé avant d’être relâché par un juge de Niamey mardi, a été placé en garde à vue en raison de « nouvelles poursuites », a indiqué mercredi l’un de ses avocats.

« Marou Amadou est placé en garde à vue à la police à Niamey en raison de nouvelles poursuites contre lui », a indiqué à la presse Me Marc Lebihan qui a dénoncé « un harcèlement judiciaire ».

L’avocat n’a pas donné de précision sur ces poursuites.

Mardi, un juge de Niamey avait libéré Amadou, interpellé la veille après avoir appelé à la mobilisation face à la rallonge très controversée du mandat du président Mamadou Tandja.

Marou Amadou, dirigeant du Front uni pour la sauvegarde des acquis démocratiques (Fusad), avait aussi appelé les forces de l’ordre à la désobéissance et était accusé d' »atteinte à la sûreté de l’Etat ».

Alors qu’il s’apprêtait à quitter mardi la prison de Niamey, il a été enlevé par des hommes en armes à bord de plusieurs véhicules 4×4, selon Me Lebihan et Ali Idrissa, un membre du Fusad témoin de la scène.

Selon Idrissa, il s’agissait d’éléments de la garde républicaine.

Amadou a été incarcéré mardi à la prison de haute sécurité de Koutoukalé, (ouest de Niamey), mais a été relâché mardi soir au bout de quelques heures, a indiqué Idrissa.

« Mais aussitôt la police l’a interpellé et conduit dans ses locaux où il a passé la nuit », a-t-il poursuivi.

Marou Amadou est une figure influente de la société civile qui s’oppose au maintien au pouvoir de Mamdou Tandja grâce à l’adoption, le 4 août par voie de référendum, d’une nouvelle Constitution.

Ce nouveau texte, qui sera définitivement adopté une fois que la Cour constitutionnelle aura validé les résultats de la Commission électorale et que le chef de l’Etat l’aura promulgué, autorise Tandja à rester en fonction jusqu’en 2012 au lieu de se retirer en décembre comme initialement prévu.

Copyright © 2009 AFP. Tous droits réservés.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.