Namibie: la justice autorise l'opposition à vérifier le vote

(AFP) –

WINDHOEK — La justice namibienne a ordonné jeudi à la commission électorale de remettre le matériel de vote, sauf les bulletins, aux partis d’opposition qui contestent le résultat des élections générales de fin novembre.

« J’ai ordonné à la commission électorale de Namibie de rendre disponible avant lundi prochain le matériel électoral, comme les listes d’émargement et les bulletins invalidés de tous les bureaux de vote », a déclaré le juge Collins Parker, de la Cour de Windhoek.

Neuf partis d’opposition ont réclamé un recompte des voix aux élections nationales et à la présidentielle qui a vu la victoire du President Hifikepunye Pohamba et de son parti.

Si l’examen du matériel de vote apporte des preuves suffisantes, les partis d’opposition pourraient ensuite demander à la Cour un nouveau comptage des voix.

L’Organisation des peuples du sud-ouest africain (Swapo), au pouvoir depuis l’indépendance du pays en 1990, a obtenu 75,3% aux législatives.

L’élection a été jugée « libre et équitable » par les observateurs africains.

En 2004, la Haute cour avait ordonné un recompte des voix, mais les résultats n’avaient pas été modifiés.

Copyright © 2009 AFP. Tous droits réservés

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.