Le procès de l’entreprise pétrolière Syncrude à la suite de la mort de 1600 canards dans un bassin de décantation de sable bitumineux à Fort McMurray, en 2008, s’ouvre à Saint-Albert lundi. Il devrait durer au moins deux mois.

L’automne dernier, l’entreprise a plaidé non coupable à deux chefs d’accusation en vertu de la Loi sur la convention concernant les oiseaux migrateurs et d’une loi provinciale, l’Alberta Environment Enhancement and Protection Act.

La province accuse Syncrude de ne pas avoir pris toutes les mesures appropriées pour éloigner les canards de ses bassins de décantation. Des canons pour effrayer les oiseaux n’avaient pas encore été installés. Des centaines de canards sont donc morts engloutis sous de la boue toxique à la fin avril 2008 à la mine Aurora Nord.

Le premier bilan faisait état de 500 bêtes mortes. Ce n’est qu’un an plus tard que Syncrude a admis que ce sont plutôt 1600 canards qui ont perdu la vie dans le bassin décantation. Seulement quelques oiseaux ont pu être secourus.

Pour sa part, Ottawa reproche à la pétrolière d’avoir rejeté ou permis de rejeter une substance nocive dans les eaux d’un secteur fréquenté par les oiseaux.

Si elle est reconnue coupable, Syncrude est passible d’une amende maximale de 800 000 $.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.