LEMONDE.FR avec Reuters | 16.09.09 | 08h50  •  Mis à jour le 16.09.09 | 08h50

a justice a ordonné, mardi 15 septembre, un nouveau supplément d’information dans l’enquête sur le double meurtre de Montigny-lès-Metz (Moselle), en 1986, pour lequel Patrick Dils a été condamné puis innocenté avant que Francis Heaulme en soit à son tour soupçonné. Alexandre Beckrich et Cyril Beining, deux garçons âgés de 8 ans, avaient été tués à coups de pierres le 28 septembre 1986 sur le talus d’une voie ferrée à Montigny-lès-Metz, près de Metz.

Francis Heaulme, lors de la reconstitution le 3 octobre 2006 du double meurtre de Cyril Beining et Alexandre Beckrich, les deux enfants retrouvés morts à Montigny-lès-Metz en septembre 1986.

AFP/JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN

Reconstitution le 3 octobre 2006 du double meurtre de Cyril Beining et Alexandre Beckrich, les deux enfants retrouvés morts à Montigny-lès-Metz en septembre 1986.

Deux juges d’instruction ont été nommés sur requête de la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Metz avec pour mission de procéder à de nouvelle auditions, dont celle de Henri Leclaire, un homme qui avait avoué le crime au début de l’affaire avant de se rétracter, a déclaré à Reuters Me Liliane Glock, l’avocate de Francis Heaulme. Il sera confronté à Francis Heaulme avec le statut de témoin assisté.

Patrick Dils, âgé de 16 ans à l’époque, avait à son tour avoué devant la police puis devant un juge, avant de se rétracter. Condamné à perpétuité en 1989, il a bénéficié d’une révision de son procès et a été acquitté en appel en 2002, après avoir purgé quinze ans de prison. L’acquittement de Patrick Dils étant très largement motivé par la présence avérée de Francis Heaulme à proximité des lieux du crime, le tueur en série, déjà condamné à sept reprises pour des meurtres, a été mis en examen le 9 juin 2006 dans le cadre d’une nouvelle instruction.

Il a bénéficié un an et demi plus tard d’une ordonnance de non-lieu dont le parquet a fait appel, demandant et obtenant le 26 juin 2008 un supplément d’information. Les deux nouveaux magistrats instructeurs devront également entendre des codétenus de Francis Heaulme, qui auraient reçu ses confidences sur le double meurtre.

1 réponse

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.