Mauritanie: nouveau procès un journaliste maintenu sept mois en prison

n nouveau procès du journaliste mauritanien Hanavi Ould Dehah, maintenu en détention depuis plus de sept mois malgré des protestations nationales et internationales, a débuté lundi devant une cour constituée pour le rejuger, a-t-on appris auprès d’un de ses avocats.

« Le procès s’est ouvert dans la matinée pour rejuger notre client et nous avons dénoncé des irrégularités de procédure et la détention arbitraire dont ce journaliste est victime depuis le 24 décembre », a déclaré Me Brahim Ould Ebetty, membre du collectif des avocats.

« Le juge de la cour de renvoi a ordonné au parquet de corriger les erreurs de procédures dénoncées par la défense, revoyant l’audience à jeudi prochain, sans se prononcer sur le cas de détention arbitraire » dont Hanavi est victime, a assuré Me Ould Ebetty.

M. Ould Dehah, directeur du site d’informations Taqadoumy, avait été arrêté et placé en détention provisoire fin juin. Puis le tribunal correctionnel de Nouakchott l’avait condamné, en août, pour « atteinte aux bonnes moeurs » à six mois de prison ferme, ce qu’avait confirmé ensuite la cour d’appel.

AFP 01.02.10 | 16h47

Après avoir purgé sa peine, le journaliste devait être libéré le 24 décembre, mais il avait été maintenu en détention suite à un pourvoi en cassation déposé par le parquet. Le 14 janvier, la Cour suprême a finalement cassé les précédentes décisions de justice, renvoyant l’affaire devant une nouvelle cour, pour que le journaliste soit rejugé.

Le site Taqadoumy se situe dans l’opposition au régime de Mohamed Ould Abdel Aziz, meneur du coup d’Etat du 6 août 2008, élu en juillet 2009 à la présidence de la République.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.