Indre-et-Loire. La cour d’assises d’appel va rejuger Manuela Mai Da Silva
et Mickaël Lenoir, accusés du meurtre d’une épicière à Guilly (Loiret).

Agés tous deux de 27 ans, Manuela Mai Da Silva et Mickaël Lenoir avaient été condamnés en mars à la peine de vingt ans de réclusion criminelle par la cour d’assises du Loiret. En appel, ils comparaissent à nouveau dès aujourd’hui devant les assises d’Indre-et-Loire pour ce meurtre qui avait fait grand bruit.
Dans la nuit du 12 au 13 novembre 2006, le corps sans vie d’Annick Loiseau était découvert gisant sur le sol. Agée de 51 ans, elle tenait le bar-tabac-épicerie des Trois Colombes, installé dans l’ancien presbytère, au centre du village.

Des cartouches
de tabac
dérobées

Lundi 13 novembre, la gérante de l’unique commerce du village a été retrouvée morte par sa nièce, inquiète de ne pouvoir la joindre. Ligotée, la tête ensanglantée, elle gisait sur le sol de la salle du café.
Le commerce et l’appartement situé à l’étage ont été fouillés par les agresseurs qui cherchaient visiblement de l’argent et ont dérobé des cartouches de tabac. Il n’y a pas eu d’effraction. Annick vivait seule depuis trois ans après le décès de son compagnon, Claude.
Ce drame allait plonger le village dans un profond désarroi. A la barre, les deux jeunes gens avaient minimisé les faits.
Manuela avait prétendu n’avoir eu qu’un rôle secondaire. Elle affirmait avoir agrippé les mains de sa victime pour la clouer au sol afin de s’emparer d’une somme de 300 euros.
Son complice avait, quant à lui, prétendu avoir enroulé du ruban adhésif autour des poignets de l’épicière avant de dérober quelques cartouches de cigarettes.
Pour ce procès alors que le garçon sera défendu par l’avocat qu’il avait en première instance, son amie a fait appel au très médiatique Me Gilbert Collard.

R. D.

http://www.lanouvellerepublique.fr/dossiers/journal/index.php?dep=37&num=1455331&xtor=RSS-13

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.