Les fonctionnaires de justice en grève à Cayenne

NOUVELOBS.COM |
Les avocats, les magistrats et les fonctionnaires de justice ont adopté une motion commune, réclamant notamment : « le détachement de 10 fonctionnaires de la Cour d’appel de Fort de France » au TGI de Cayenne et « à moyen terme » le recrutement de 20 fonctionnaires.

Les fonctionnaires de justice de Guyane seront à leur tour en grève vendredi a confirmé jeudi 12 mars un greffier du tribunal de grande instance (TGI) de Cayenne.
Les avocats, pour leur part, entameront vendredi leur 12ème jour de grève.
Mercredi, les avocats, des magistrats et les fonctionnaires de justice ont adopté une motion commune, réclamant notamment :  » à très court terme, le détachement de 10 fonctionnaires de la Cour d’appel de Fort de France » au TGI de Cayenne et « à moyen terme » le recrutement de 20 fonctionnaires dont « 10 greffiers » ainsi que la « réactivation du projet de cité judiciaire et le rétablissement de la Cour d’appel à Cayenne ».

« C’était prévu avant la grève »

« Nous n’avons pas attendu la grève pour alerter la Chancellerie » a déclaré, Hervé Expert, 1er président de la Cour d’appel de Fort de France, l’un des deux chefs de Cour actuellement présents à Cayenne. « Mais nous ne sommes pas dans une négociation salariale du secteur privé où le directeur à la maîtrise. L’envoi de fonctionnaires supplémentaires passe par des commissions de nomination. »
« C’était prévu avant la grève : trois greffiers sont arrivés le 2 mars. 56 mois de vacataires ont été accordés. Trois greffiers arriveront en mai. Le fait nouveau, c’est que l’on va détacher, dès la semaine prochaine, un fonctionnaire de justice de Fort de France » a-t-il poursuivi
« Le problème, c’est que ces personnes ne compensent que l’absence de dix fonctionnaires perdus à Cayenne, y compris pour maladies graves, depuis fin 2008 » a admis Hervé Expert.

« On ne répond à aucune des revendications »

« On est tous d’accord sur une partie du constat : le problème des effectifs, la dégradation des bâtiments. On est en train de définir les modalités pour y répondre » a-t-il ajouté
« On ne répond à aucune des revendications de la grève » estime au contraire l’avocate guyanaise Magali Robo. « Quand il manque quelqu’un, on change un fonctionnaire de service, on déshabille Pierre pour habiller Paul. Il y a trop peu de greffiers. On nous annonce des vacataires qu’il faudra former, on bricole depuis des années » a-t-elle ajouté.
Le TGI de Cayenne compte actuellement 16 magistrats et moins de 40 fonctionnaires contre 34 magistrats et 79 fonctionnaires au TGI de Fort de France. En 2008, il y a eu 745 comparutions immédiates à Cayenne, un chiffre supérieur à celui tribunal de Grasse dans les Alpes maritimes : 730 et très supérieur à celui de Fort de France : 480.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.