La nomination de Sonia Sotomayor à la Cour suprême marque la volonté du président Obama d’adapter les grandes institutions à la diversité culturelle et ethnique du pays. Reste à obtenir l’agrément du Sénat. Une formalité, compte tenu du rapport de forces favorable aux démocrates.

27.05.2009

Le président Obama et son vice-président Joe Biden applaudissent Sonia Sotomayor, nommée à la Cour Suprême, Washington DC, 26 mai 2009

Le président Obama et son vice-président Joe Biden applaudissent Sonia Sotomayor, nommée à la Cour Suprême, Washington DC, 26 mai 2009

Le président Obama a manifestement été inspiré en choisissant Sonia Sotomayor pour la Cour suprême. Cette juge a à son actif une carrière impressionnante, des études brillantes et un parcours fascinant. Mme Sotomayor serait en outre une pionnière, à la manière d’un Thurgood Marshall [le premier Noir à avoir siégé à la Cour]. Elle pourrait devenir la première représentante de la communauté hispanique, qui est la plus grande minorité du pays mais demeure sous-représentée, à intégrer la Cour suprême. Le Sénat doit encore confirmer sa nomination.

Il est impossible de ne pas être ému par l’histoire de Sonia Sotomayor. Née dans le Bronx de parents portoricains, elle a grandi dans une cité HLM. Elle est diabétique depuis son enfance. Son père, ouvrier, est mort quand elle avait 9 ans, laissant sa mère, infirmière, seule pour l’élever avec son frère. Elle a fait des études à Princeton, où elle a obtienu sa licence avec mention très bien, et à la faculté de droit de Yale dont elle a dirigé la revue juridique. Sa carrière est impressionnante et diversifiée. Elle a passé cinq ans comme procureur au bureau du procureur de Manhattan et a été associée dans un cabinet de juristes d’affaires. Elle a été juge fédérale pendant seize ans, dans un tribunal de grande instance où elle présidait les audiences, et dans une cour d’appel. Elle est connue pour son intelligence, sa préparation parfaite et son profond engagement.

Dans ses décisions, Sonia Sotomayor a constamment affiché l’empathie que Barack Obama souhaite voir chez un juge. Elle écoute attentivement et a souvent tranché en faveur de personnes victimes de discrimination et d’autres catégories de personnes qui se font de plus en plus envoyer promener par les tribunaux fédéraux. Elle n’a montré que peu de patience pour les obstacles procéduraux que les juges conservateurs utilisent pour fermer la porte des tribunaux aux personnes dont les droits ont été violés. L’opposition commence déjà à la dépeindre comme une idéologue gauchiste, mais ses décisions soigneusement motivées, basées sur les faits, indiquent qu’il n’en est rien.

Le Sénat devra examiner soigneusement son parcours professionnel et personnel, comme pour toute personne souhaitant intégrer la Cour suprême. Sauf grosse surprise, les sénateurs républicains ne devraient pas vraiment tenter d’empêcher sa nomination. Sonia Sotomayor présente toutes les qualifications requises et, comme ils souhaitent conquérir les électeurs latinos et qu’ils ont peu de chances de vaincre compte tenu du rapport de forces qui leur est défavorable au Sénat, ils considéreront peut-être que le jeu n’en vaut pas la chandelle.

Si Sonia Sotomayor intègre la Cour suprême, ce sera un sujet de fierté particulier pour les Hispano-Américains comme ce fut le cas pour les Juifs, les Noirs et les femmes chaque fois que l’un d’entre eux a obtenu un siège dans la plus haute juridiction du pays. Les juges femmes se retrouveraient à nouveau au nombre pitoyable de deux. Et, comme les stratèges du Parti démocrate l’ont sûrement calculé, ce choix pourrait doper Barack Obama et son parti auprès d’une large fraction de l’électorat. Sonia Sotomayor est toutefois davantage qu’un membre distingué de deux groupes sous-représentés. C’est une juriste et une magistrate qui pourrait être un extraordinaire juge à la Cour suprême.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.