CARL MEEUS
L’ascension fulgurante de Rachida Dati – passée en quelques mois du statut de conseillère technique du ministre de l’Intérieur à celui de ministre de la Justice – ne serait-elle que le fruit d’intrigues peu glorieuses ? C’est la thèse de Michaël Darmon et Yves Derai, qui ont enquêté sur la garde des Sceaux, arrivant à faire parler des témoins qui avaient jusqu’ici gardé le silence. Un livre sans concession qui compare la «petite beurette de Chalon» à «l’arriviste machiavélique» du roman de Guy de Maupassant.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.