L’avocat, suspendu en début d’année, a été reconnu coupable de « travail dissimulé ». Il a été condamné à une amende de 3.000 euros.

Karim Achoui (Reuters)

Karim Achoui (Reuters)

L‘avocat Karim Achoui, suspendu en début d’année, a été condamné par le tribunal de commerce de Paris le 21 octobre à 3.000 euros d’amende pour ne pas avoir déclaré sa secrétaire entre juin 2006 et mars 2007, a-t-on appris jeudi 12 novembre. Karim Achoui a été reconnu coupable de « travail dissimulé  » et il devra également verser 3.000 euros de dommages et intérêts à sa secrétaire.
L’homme qui n’était pas présent à l’audience a toujours nié les faits de travail dissimulé.

« Absence de déclaration préalable à l’embauche »

Le tribunal de commerce a estimé que « l’absence de déclaration préalable à l’embauche » était avérée et que « compte-tenu de sa profession, le prévenu ne pourrait exciper de sa méconnaissance de la loi ».
Le 22 juin 2007, Karim Achoui avait été blessé par balles par un inconnu en sortant de son cabinet à Paris. Il a notamment été l’avocat des frères Hornec, considérés par les policiers comme des parrains du milieu parisien.En janvier dernier, il a été définitivement condamné pour complicité de faux à un an de prison avec sursis, 20.000 euros d’amende et cinq ans d’interdiction d’exercer la profession d’avocat.
Dans une autre affaire, il a été condamné à sept ans de prison pour complicité dans l’évasion du braqueur Antonio Ferrara en 2003, mais a fait appel. Il a été libéré sous caution en février dernier.

(Nouvelobs.com avec AFP)

NOUVELOBS.COM | 12.11.2009 | 17:44
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.