Crime homophobe : prison ferme pour deux mineurs

NOUVELOBS.COM | 23.06.2008 | 14:56

Ils ont été condamné à cinq ans de prison, dont trois avec sursis, pour avoir poussé un homme dans un canal, entraînant sa mort. Ils avaient 16 ans.

La cour d’assises des mineurs de Meurthe-et-Moselle, siégeant à huis clos, a condamné lundi 30 avril deux jeunes poursuivis pour la mort d’un ancien restaurateur homosexuel en 2003 à cinq ans de prison, dont trois avec sursis, sans mandat d’arrêt à l’audience.
Ils ont déjà effectué plusieurs mois de détention provisoire et comparaissaient libres. Cette peine est conforme aux réquisitions du ministère public. Selon l’avocat de l’un d’eux, Me Paul Kéré, l’avocat général a reconnu que dans ce geste qu' »il n’y avait pas d’idéologie homophobe ».

Appels au secours

Ces deux jeunes gens aujourd’hui âgés de 20 ans, qui ont exprimé des regrets, avaient 16 ans lorsque le 1er août 2003, ils avaient poussé dans un canal de Nancy Jean-Pierre Humblot, 63 ans, un ancien restaurateur de Nancy, homosexuel. Malgré les appels au secours de la victime, ils l’avaient abandonné. Ils s’étaient vantés de leur geste avant de connaître ses conséquences dramatiques.
Depuis plusieurs semaines, une bande jeunes s’en prenait aux homosexuels du quartier lorsque le drame est survenu. Poursuivis pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, avec préméditation, en réunion et en raison de l’orientation sexuelle de la victime », ils risquaient jusqu’à 20 ans de réclusion criminelle. (AP)

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.