Le tribunal d’Evreux a prononcé cinq condamnations en comparution immédiate à l’encontre de cinq participants à une rave sauvage de Bouafles durant laquelle un jeune Français de 26 ans a été retrouvé mort samedi dernier. Lundi, un homme soupçonné de violences volontaires envers deux gendarmes a été condamné à deux mois de prison avec sursis. Mardi, quatre jeunes filles  poursuivies pour trafic de stupéfiants ont été condamnées à des peines allant de six mois de prison avec sursis à un an dont six mois avec sursis. D’autres personnes devraient comparaitre devant le tribunal dans les semaines qui viennent, essentiellement pour des infractions à la législation sur les produits stupéfiants. Au total 135 personnes ont été interpellées. 22 d’entre elles ont été placées en garde à vue.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.