14 Janvier 2010



Luanda — L’Etat angolais a demandé la suspension d’un procès judiciaire déposé contre l’avocat Francisco Cruz Martins et l’homme d’affaires Eduardo Capelo de Morais (tous portugais) au terme des négociations entre les parties, a appris l’Angop de source officielle.

Un communiqué du ministère public d’Angola parvenu mercredi à l’ANGOP souligne qu’aux termes et par les effets prévus à l’article 206 du code pénal portugais a été déposée en décembre dernier, au département central d’Enquête et l’action pénale de Lisbonne, une demande conjointe de suspension du procès.

Suite à la mort du lieutenant colonel António Figueiredo (également traduit en justice) en novembre dernier, sa responsabilité criminelle reste nulle. Ainsi les avocats contractés par l »Etat angolais, José Ramada Curto, Paulo Amaral Blanco et Cristina Fortes Duarte, da Amaral Blanco, Portela Duarte & Associados- société des avocats poursuivent les negociations avec les respectifs héritiers pour reduire les possibilités d’un accord extra-judiciel.

Selon le communiqué, le ministère public angolais est convaincu que les hérétiers du Lieutenant-colonel António Figueiredo sauront honorer la volonté du disparu, en vue de réparer les préjugés qu’il a causés, car il a été le premier des accusés à manifester ce souhait.

Il convient de rappeler que l’Etat angolais a présenté l’année dernière une plainte à la justice portugaise contre l’avocat Francisco Maria Guerreiro da Cruz Martins qui a un certain moment historique, une tâche professionnelle a été confiée.

Durant le procès, l’Etat angolais s’est vu lésé dans ses intérêts patrimoniaux à un montant supérieur à 150 millions de dollars américains.

Copyright © 2010 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com).

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.