Le procès des jumelles âgées de 10 ans, qui étaient victimes de viols répétés, a encore été renvoyé, ce pour la septième fois. C’est hier que ce procès tant attendu et qui continue de défrayer la chronique, devait avoir lieux, à la barre du tribunal des flagrants délits. Mais à l’appel de l’affaire, le tribunal a constaté l’absence des deux victimes de la salle d’audience. Cependant, après avoir consulté le ministère public ainsi que les deux parties, le juge a décidé de fixer l’affaire au mercredi 22 Septembre prochain, pour comparution de la partie civile

En outre, une demande de mise en liberté provisoire des prévenus, a été formulée par les avocats de la défense aussitôt après l’annonce de ce renvoi. Mais, elle n’a pas a été accepté par le tribunal, qui a préféré suivre le réquisitoire du parquet. Ce dernier a souligné le risque de trouble à l’ordre public, si cette demande venait à être accordée.

A noter que c’est quatre personnes qui seraient impliquées dans ce vaste scandale sexuel. Il s’agit d’un vieux de 83 ans, surnommé Brito, un policier à la quarantaine bien sonné, Mamadou Mané et un autre la trentaine, le boulanger Mamadou Baïlo Diallo et enfin le quatrième dont nous n’avons pas pu avoir l’identité, car ayant été sous la disposition du tribunal pour mineur. Mais de sources concordantes, ce dernier a déjà atteint l’âge de la maturité. Ce qui a entraîné le report de l’audience prévu le mercredi 09 Septembre dernier, pour être jugé au même titre que ses trois co-accusés. Tous ces individus auraient, selon nos sources, abusé sexuellement ces jumelles alors petites mendiantes de leur état, moyennant de modiques sommes d’argent (entre 100 et 200 Fcfa). Cette affaire de viol sur mineures, a suscité l’indignation et la colère de toute la population de Grand Yoff mais également des ONG de défense des droits de l’homme et de l’enfant.

Massamba Fall, alias «le Fou» de Karim Wade fixé sur sort probablement le 14 Septembre

Un autre procès trop attendu et qui continue de faire couler beaucoup d’encre et de salives, sera inscrit au rôle à la chambre du tribunal départemental, le 14 Septembre prochain. Il s’agit de l’affaire Massamba Fall, celui que nous surnommons le «fou» de Karim Wade. Ce dernier contrairement aux «violeurs», est pris en flagrant délit en train de casser plus d’une douzaine de voitures stationnées devant l’Immeuble Tamaro qui sert de siège à l’Agence Nationale pour l’Organisation de la Conférence Islamique (Anoci) que dirige le duo Karim et Baldé. A rappeler que Massamba n’est pas à son premier forfait, car en 2006, il a purgé une peine de trois (3) mois de prison ferme pour avoir mis à sac les voitures de l’Anoci. Mais cette dernière affaire est à son cinquième renvoi pour le même motif, c’est-à-dire le dépôt du rapport d’expertise médicale. Ce rapport jadis a été ordonné par le juge suite aux conclusions d’enquête préliminaire de la gendarmerie, qui soulignait une possible démence du prévenu lors de son forfait.

à suivre…..

INFO JUDICIAIRE SELECTIONNEE POUR VOUS PAR INTIME CONVICTION

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.