• Nécessaire mais mal pensée. Tel est en substance le bilan que les sénateurs Nicole Borvo Cohen-Seat et Yves Détraigne tirent de la réforme de la carte judiciaire mise en place par Rachida Dati en 2007
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.