AP

Le demi de mêlée néo-zélandais Byron Kelleher, qui comparaissait mercredi à Toulouse devant la justice dans le cadre de la procédure du plaider coupable pour « conduite en état d’ivresse manifeste » et « violences en réunion », a été condamné à deux mois d’emprisonnement avec sursis et 3.500 euros d’amende.

Le joueur du Stade toulousain âgé de 32 ans a reconnu dans le cadre de cette procédure les faits qui lui étaient reprochés. Pour Michel Valet, procureur de la République de Toulouse, ce « dossier a été traité de façon neutre », précisant que la « qualité de rugbyman de l’un des protagonistes n’est pas entrée en ligne de compte ».

Au moment des faits, dans la nuit du 11 au 12 septembre, le rugbyman était accompagné de deux amis lorsque a eu lieu l’altercation avec un automobiliste à la suite d’un accrochage. Le joueur avait tenté de prendre la fuite, mais avait été rattrapé par le conducteur de la voiture percutée. Les deux hommes en sont venus aux mains vers 3h du matin. De plus, d’autres personnes sont intervenues lors de cette altercation, avec des échanges de coups supplémentaires.

Une enquête en flagrance avait été ouverte par le parquet. Deux personnes avaient porté plainte avant de la retirer quelques jours plus tard.

Le Néo-zélandais Kelleher, qui a rejoint Toulouse en 2007, a disputé 57 matches pour les All Blacks entre 1999 et 2007. Il a remporté le titre de champion de France avec Toulouse en 2008. AP

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.