Procès en appel de deux blogueurs accusés d’avoir critiqué le régime

Adnan Hajizadé (à gauche) et Emin Milli.

Radio Free Europe (RFE/RL)
Par RFI

La cour d’appel de Bakou, en Azerbaïdjan, doit se prononcer ce vendredi 22 janvier sur la condamnation de deux blogueurs : Adnan Hajizadé et Emin Milli. Ils sont accusés d’avoir provoqué une bagarre dans un restaurant de la capitale. En première instance, ils ont été reconnus coupables d’hooliganisme et ont été condamnés respectivement à deux ans et deux ans et demi de prison. Mais pour les organisations de défense des droits de l’homme, il s’agit d’un procès politique dans un pays où la liberté d’expression n’existe pas. Rencontre avec l’un d’entre eux.

Emin Milli n’avait pas peur de dire tout le mal qu’il pense du régime de la famille Aliev qui dirige le pays d’une main de fer. Sur les réseaux sociaux et les sites de partage de vidéo, ce jeune Azerbaïdjanais commentait souvent d’une façon satirique le manque de liberté d’expression dans ce pays, où l’Etat surveille de près les chaînes de télévision et les journaux.

Déjà en 2008, au moment de notre rencontre à Bakou, Emin Milli était bien conscient du risque qu’il courait. « Je trouve que cela devient de plus en plus difficile d’avoir une opinion différente, déplore-t-il. Plus le gouvernement dispose d’argent, plus il devient autoritaire. Je suis sensible à des sujets comme les droits de l’homme, la liberté de la presse et tout ce qui est différent. Cela m’inquiète beaucoup. »

Pour l’organisation de défense de droits de l’homme Human Rights Watch (HRW), Emin Milli et son copain blogueur Adnan Hajizadé sont des prisonniers politiques. Tout comme pour le Parlement européen qui critique un procès « inéquitable » et un jugement basé sur des « motifs politiques ».

Si la cour d’appel de Bakou confirme la condamnation des deux jeunes blogueurs, deux ans de prison les attendent.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.