Article publié le 18 juillet 2009,

Massamba Fall, le casseur des véhicules de l’Anoci qui devait être jugé ce vendredi devra attendre le lundi 03 août prochain pour faire face au juge. Le juge a ordonné une expertise psychiatrique pour voir s’il était en état de démence au moment des faits.

Le psychiatre Momar Guèye a été commis ce vendredi par le juge du tribunal des flagrants délits de Dakar pour faire une expertise psychiatrique sur le détenu Massamba Fall. Ce dernier a été arrêté par la brigade de gendarmerie de Thiong après avoir cassé des véhicules devant le siège de l’Agence nationale de l’organisation de la conférence islamique (Anoci). Il souffrirait de problèmes mentaux.

Mais le juge veut en être convaincu avant de prendre une quelconque décision le concernant. Ainsi, il a renvoyé le procès au lundi 3 août prochain pour permettre au psychiatre de déposer son rapport d’expertise médical. L’homme de l’art est chargé de déterminer si Massamba Fall était ou non en état de démence au moment des faits.

Inculpé et placé sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt et de correction de Rebeuss, Massamba Fall n’est pas à son premier séjour carcéral. En novembre 2008, il avait cassé six véhicules qui étaient stationnés devant l’immeuble Tamaro, siège de l’Anoci.

Il a donc récidivé avec cette dernière casse. De quoi faire douter de son état mental. Même les gendarmes de Thiong ont, dans leur procès-verbal d’enquête préliminaire mentionné que Massamba Fall souffre de troubles mentaux. Il a même séjourné pendant un moment à l’hôpital psychiatrique de Thiaroye.

www.sen24heures.com

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.