TRIBUNAL DES FLAGRANTS DELITS DE DAKAR

Article publié le 7 août 2009

Le tribunal des flagrants délits de Dakar a rendu son verdict dans l’affaire des jeunes layènes qui avaient incendié 189 cases, une pirogue et divers autres matériels trouvés sur la plage de Cambérène à la veille de la cérémonie commémorative de l’appel de Seydina Issa Laye. Ils ont écopé de 6 mois assortis du sursis, là où le procureur avait requis à leur encontre deux ans de prison dont un an ferme.

Les jeunes pyromanes layènes sont maintenant fixés sur leur sort. Ils ont été libérés, hier, de la prison centrale de Rebeuss où ils étaient détenus suite aux exactions qu’ils avaient commises sur la plage de Cambérène.

Le tribunal des flagrants délits de Dakar les a déclaré coupables des délits qui lui sont reprochés et les a condamnés à 6 mois avec sursis. Ils étaient poursuivis pour incendie volontaire, destruction de biens appartenant à autrui et coups et blessures volontaires. Ils avaient incendiés 189 cases, détruit une pirogue et d’autres abris provisoires.

Ils ont tous reconnu leur participation, estimant que « depuis un an de cela, nous projetons d’enlever tout ce qui occupe la plage de la Bceao, sise entre Yoff Layène et Diamalaye, parce que ces édifices jouxtent le mausolée de Seydina Limamoulaye dont le lieu est « saint et sacré. ». Selon les plaignants : « nous sommes allés voir le maire de Yoff, mais nous avons jamais eu gain de cause ».

Ces déclarations ils ont réitérés de façon unanime sur procès verbal qu’a dressé la gendarmerie de la Foire, ils les ont maintenues à la barre.

Ils ont soutenu devant le juge qu’il n’est pas question que des lieux qui servent de débauche soient édifiés à un jet de pierres du mausolée de Seydina Issa Laye. Condamnation ou pas, s’ils sortent, ils sont prêts à recommencer tant que les abords du mausolée ne sont pas « nettoyés », avaient-ils

Le juge avait requis 2 ans dont un an ferme.

www.sen24heures.com

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.