L'ancien champion de rallye Jean-Claude Andruet demande l'extradition du meurtrier de son fils

(AFP) –

PARIS — L’ancien champion de France de rallye Jean-Claude Andruet a demandé mardi l’extradition du meurtrier de son fils, condamné par contumace en 2009 à quinze ans de réclusion criminelle et qui se trouve actuellement à Marrakech (Maroc), a-t-il expliqué à l’AFP.

Gilles Andruet, ancien champion d’échecs et joueur de casino invétéré, avait été retrouvé mort dans le département de l’Essonne, le 22 août 1995, après avoir été battu à mort et drogué, sur fond de dettes dans un casino.

En mars 2006, Joseph Liany, l’un des hommes impliqués par la police dans ce meurtre, avait été acquitté par la cour d’assises d’appel du Val-de-Marne. Trois semaines plus tard, Sacha Rhoul, neveu de Joseph Liany, également mis en examen pour meurtre dans cette affaire et en fuite au Maroc depuis 2001, avait été condamné par contumace à quinze ans par la cour d’assises de l’Essonne.

Jean-Claude Andruet a « dénoncé les carences de la justice française », notamment lors des deux procès en assises qui ont été, selon lui, des « parodies de justice ». Sacha Rhoul, assure-t-il, dirige un hôtel de grand luxe à Marrakech et sa fiche de recherche diffusée par Interpol a été « retirée à deux reprises avant de l’être définitivement ».

Me Pascal Garbarini, avocat de Jean-Claude Andruet, a déclaré mardi sur RTL qu' »il y a encore une toute petite chance pour que Sacha Rhoul comparaisse aux assises si les autorités françaises décident de mettre vraiment la pression sur le Maroc, ce qui n’est pas le cas ».

Selon Me Garbarini, « la justice explique désormais que Sacha Rhoul est non-extradable car il a depuis peu la nationalité marocaine et c’est insoutenable » pour mon client.

Copyright © 2010 AFP. Tous droits réservés.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.